SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

La sécurité alimentaire est-elle en danger au Liban ?

Le président de l’Association des importateurs de produits alimentaires, Hani Bohsali, a assuré que jusqu’à présent, la sécurité alimentaire au Liban n’avait pas atteint le stade du danger et que le stock était suffisant pour environ un mois et demi, soulignant qu’on ne peut pas dire que nous sommes en sécurité si nous ne trouvons pas d’alternatives.

Il a souligné dans une interview à la radio la nécessité de protéger la sécurité alimentaire en fournissant des alternatives à l’Ukraine comme étape préliminaire, et en important des matériaux à prix acceptables et adaptés aux marchés libanais, révélant le début du contact avec un certain nombre de pays dans ce contexte, et sur la hausse des prix, il a expliqué que la crise a affecté tous les marchés mondiaux , soulignant la nécessité de comprendre cette augmentation parce que les sources alternatives de l’Ukraine s’abstenaient de fournir ou offraient des prix imaginaires.

Il a averti que les navires en attente de financement par la Banque du Liban pour décharger leur cargaison pourraient quitter les côtes libanaises en raison d’offres qui pourraient être offertes à des prix énormes par rapport à la crise actuelle, qui pousse la majeure partie du pays à répondre à ses besoins.