SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

La série d’effractions bancaires au Liban

Il semble que la série d’incursions bancaires au Liban ne se terminera pas de sitôt, car l’Association des déposants a annoncé que le déposant Ali Hassan Hadraj faisait irruption dans la banque Byblos à Tyr.

Ali al-Sahili, qualifié à la retraite de l’armée, a également pris d’assaut la banque BLC à Chtaura, brandissant un pistolet militaire et exigeant son dépôt en dollars américains.

Les forces de sécurité sont venues sur les lieux pour donner suite à l’incident. Les informations d’Al-Jadeed indiquaient que la branche de « Lebanese Trade » a proposé au déposant Ali Saheli de transférer le montant de 4300 dollars à son fils qui est en Ukraine mais il a refusé et a insisté pour prendre son dépôt complet

Un certain nombre d’employés de la Qadisha Electricity Company ont également pris d’assaut la banque FNB à Tripoli pour protester contre la décision de la banque de déduire 3% des salaires et des cotisations des employés, selon leur compte.

À un moment où toutes les transactions au sein de la banque avaient cessé, le processus de négociation avait commencé entre la direction de la banque et une délégation du syndicat des employés de Qadisha.

Les employés ont annoncé que la banque ne leur avait pas encore remis leurs salaires et voulait déduire 3% d’entre eux et d’autres cotisations, équivalant à 500 000 livres libanaises.

Ils ont souligné qu’ils ne le permettraient pas et qu’ils resteraient à l’intérieur de la banque jusqu’à ce que sa direction revienne sur sa décision injuste.

Les cambriolages sont revenus sur le devant de la scène après que les banques ont repris leurs activités après une grève d’une semaine pour protester contre les incursions successives dans plusieurs succursales de la capitale et des districts.