SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

La session d’élection du président…Les députés du changement sont les premiers à y assister

Le membre du bloc parlementaire du Changement, le député Melhem Khalaf, a déclaré à Al Markaziya : « Le président du Parlement a accompli son devoir constitutionnel et a voulu, en invitant les députés à tenir une session pour élire un président de la République, exhorter les députés à assumer leurs responsabilités en remplissant leur droit dans le délai constitutionnel, et éviter un vide dans le pays, et empêcher les scénarios que certains tentent de propager. »

Khalaf a affirmé : « Bien sûr, nous serons les premiers à y assister, considérant que la non-assistance à cette session est un crime. »

Et à propos du fait que cette session soit en contradiction avec les efforts qu’ils déploient, d’autant plus qu’ils se préparent à leur deuxième tour pour proposer les noms des candidats à la présidence, il a ajouté : « Pas du tout, il n’y a pas de contradiction. Nous sommes dans des réunions et des consultations ouvertes avec d’autres personnes, loin des médias, afin de parvenir à des approches sur le nom du futur président de la république. Nous cherchons un président libanais qui nous sauve du système corrompu qui a contribué à la ruine du pays », considérant que « nous sommes confrontés à une responsibilité historique qui exige que tout le monde se rassemble pour arrêter l’effondrement et commencer le processus de relèvement de la catastrophe qui a frappé le pays. »

    la source :
  • Almarkazia