SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

La Société libanaise des eaux Annonce le début de l’adoption d’un programme de rationnement sévère

La Société des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban a annoncé, dans un communiqué, que « la pénurie de diesel, la hausse constante des prix et les importantes coupures d’électricité sont des facteurs fondamentaux qui limitent la capacité des stations de pompage à assurer l’approvisionnement en eau de l’aggravation.

Les stations de pompage fonctionnent à capacité minimale, sachant que tout dysfonctionnement de leurs groupes électrogènes nécessite de sécuriser des sommes en devises fortes, que ce soit pour acheter des pièces de rechange ou payer des factures de réparation. On sait que les dysfonctionnements dans ce domaine se répètent à un moment où les devises fortes ne sont pas à la disposition de l’institution.

En conséquence, la Société sera obligée de commencer à adopter un programme de rationnement sévère, en particulier sur les zones côtières qui sont alimentées avec de l’eau provenant de stations de pompage fonctionnant sur des générateurs ou de l’électricité lorsqu’elle est disponible.

La Fondation exprime son grand regret pour la paralysie qui s’y installe malgré la grande amélioration de l’approvisionnement en eau ces dernières années grâce aux récentes saisons des pluies et aux aménagements qui ont été achevés.

Maintenant le budget alloué au carburant, sachant que les donateurs avaient fourni de louables soutien dans ce domaine, mais ce n’était pas durable alors que nous sommes au seuil de la saison estivale, pendant laquelle les besoins en eau augmentent.