SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

La vie de 100 patients dans « l’hôpital de Beit Shabab » est en danger

Le directeur de l’hôpital de Beit Shabab, le père Louis Samaha, a confirmé que la vie de 100 patients est en danger, et que le sort de 110 employés est inconnu et que l’État ne porte pas sa responsabilité.

Depuis le déclenchement de la crise, les hôpitaux libanais ont commencé à souffrir de l’émigration de leur personnel médical, d’abord, puis de l’incapacité de se procurer facilement toutes les fournitures médicales, entraînant la perte de médicaments contre le cancer et d’autres maladies.

Les concernés au Liban mettent en garde contre l’effondrement du secteur de la santé, qui n’est plus en mesure de se poursuivre au vu de la crise.

L’explosion du port de Beyrouth s’est avérée catastrophique, avec 106 établissements de santé endommagés, dont 6 grands hôpitaux, qui ont été en grande partie hors service pendant un certain temps, tandis que la prise en charge des blessés dans l’explosion a accru la pression sur le secteur.