SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

L’aéroport Rafik Hariri de Beyrouth est menacé de fermeture!

L’Association libanaise du transport aérien, UTA, a indiqué dans un communiqué qu’« après trois ans du grand effondrement qui a touché les employés et les travailleurs travaillant dans le secteur du transport aérien, les luttes et les négociations des directions des entreprises opérant dans le secteur du transport aérien et leurs réponse sont reconnaissants, même si progressivement en versant une partie des salaires en dollars pour soutenir le pouvoir d’achat des salaires.

Ainsi, nous avons maintenu un trafic aérien normal, et aucun problème n’est survenu dans ce secteur, et les services des entreprises ont bien voulu répondre aux demandes légitimes des travailleurs, mais le coup nous est venu d’où nous n’attendions pas le ministre des Finances dans gouvernement intérimaire, Youssef Al-Khalil, avec sa décision injuste de percevoir l’impôt sur la partie que nous le facturons en dollars et avec effet rétroactif, pour anéantir tout ce que nous avons réalisé pour les travailleurs d’un trait de plume.

L’Union a prévenu, « Le ministre des Finances de cette décision, qui équivaut à une redevance et à un tribut qui nous est imposé, et nous ne nous tairons pas sur cette décision qui veut financer un déficit en l’équilibrant au détriment du quotidien. subsistance de ceux qui ont des revenus limités, laissant toutes les gouttières de l’État et attaquant la partie faible et épuisée des segments des Libanais.  »

Il a conclu : « Par conséquent, de notre position syndicale, nous tirons la sonnette d’alarme : retirez la décision injuste et ne nous poussez pas à la négativité et à la fermeture de l’aéroport de Beyrouth, tout comme les employés de l’État et les juges.  »