SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

L’ambassadeur britannique : Les réformes au Liban sont en retard !

L’ambassadeur britannique à Beyrouth, Ian Collard, a estimé que « les réformes au Liban sont en retard », expliquant que la crise économique entraîne une détérioration des conditions de vie des Libanais.

Collard a déclaré : « Alors que nous réfléchissons aux nombreux défis du Liban, nous ne devons pas oublier les groupes les plus vulnérables, car les conditions de vie poussent les Libanais vers plus de difficultés. »

Il convient de noter que M. Collard avait tweeté il y a deux jours, avertissant que « les événements de Beyrouth sont inquiétants, exprimant sa préoccupation de voir leur impact sur les enfants et les familles », soulignant que « la confrontation violente n’est pas dans l’intérêt du Liban », appelant à la retenue de toutes les parties.

Aussi, les déclarations de l’ambassadeur britannique sont intervenues deux jours après que la France ait appelé toutes les parties au Liban à se calmer après les violences les plus sanglantes dans le pays depuis plus de 10 ans, et a exhorté tout le monde à se concentrer sur la mise en œuvre de réformes pour sortir d’une crise économique qui s’aggrave.

Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, a déclaré à la presse : « La France appelle toutes les parties concernées au calme. La priorité doit maintenant être de mettre en œuvre les réformes nécessaires et urgentes pour sortir le Liban de la crise, notamment dans le secteur de l’énergie. »