SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Lapid: Le Liban a reconnu l’État d’Israël dans l’accord de démarcation maritime

Le Premier ministre israélien Yair Lapid a noté que « l’accord maritime avec le Liban est une réalisation diplomatique et économique » et a déclaré que le Liban reconnaissait l’État d’Israël dans l’accord de démarcation maritime.

Dans une déclaration du bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid, il a déclaré que le gouvernement israélien avait approuvé, jeudi 27/10/2022, un accord historique pour délimiter la frontière maritime avec le Liban négocié par les États-Unis.

Le président libanais Michel Aoun a signé plus tôt une lettre approuvant l’accord, qui sera officiellement signée plus tard le jeudi 27/10/2022.

Le médiateur américain Amos Hochstein est arrivé à Baabda jeudi matin le 27/10/2022, et a remis au président Michel Aoun un message officiel américain concernant la démarcation de la frontière maritime sud, pour sortir plus tard et annoncer que cette journée est historique après que les deux pays ont conclu l’accord de démarcation.

« Nous vivons un jour historique après avoir conclu un accord qui assurera la stabilité des deux côtés de la frontière », a déclaré Hochstein après avoir rencontré le président Aoun au palais de Baabda, notant que « l’accord de démarcation de la frontière maritime constituera un tournant dans l’économie libanaise et sera bientôt ressenti par les citoyens ».

Il a également souligné que « l’accord permet le début des travaux dans le domaine de Qana et que le droit du peuple libanais est garanti par les termes de l’accord ».

Pour sa part, le vice-président de la Chambre des représentants, Elias Bou Saab, a déclaré : « La lettre officielle des États-Unis que Hochstein a remise au président Aoun, la même que celle publiée précédemment, est devenue officielle aujourd’hui, et le Liban a accepté son contenu. »

Il a ajouté« Le président Aoun a chargé une délégation en son nom de remettre la lettre à Hochstein à Naqoura, et il y aura également une lettre aux Nations Unies par le ministère libanais des Affaires étrangères ».

Bou Saab a également remercié Hochstein : « Son travail a contribué à la conclusion de cet accord historique et nous n’avons pris de parti avec personne. »

    la source :
  • Reuters