SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

L’Arabie saoudite: La crise diplomatique est causée par « la domination du Hezbollah sur le Liban »

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a confirmé que la nouvelle crise diplomatique entre le Royaume et le Liban trouve son origine dans « l’hégémonie du Hezbollah sur le Liban ».

Ben Farhan a souligné que « nous n’avons pas notre mot à dire sur le fait que le gouvernement libanais doit rester ou partir ».

L’Arabie saoudite, Bahreïn et le Koweït avaient exigé le départ des ambassadeurs du Liban (Arabie saoudite et Bahreïn) et du chargé d’affaires de l’ambassade du Liban (Koweït) dans les 48 heures, sur fond de déclarations de Qardahi.

Alors que l’Arabie saoudite a rappelé son ambassadeur au Liban, le gouvernement du Royaume a exprimé ses regrets sur l’état des relations avec Beyrouth en raison de la méconnaissance des faits par les autorités libanaises.

De son côté, Bahreïn a demandé à l’ambassadeur du Liban de quitter le royaume dans les 48 heures, selon un communiqué publié par l’agence de presse du Bahreïn, « Banna ».

Le Koweït a également annoncé, samedi, le rappel de son ambassadeur au Liban pour consultations, et a également demandé au chargé d’affaires de l’ambassade du Liban de quitter le pays dans les 48 heures.

Aujourd’hui, samedi, les Émirats arabes unis ont annoncé le retrait de leurs diplomates du Liban et l’interdiction pour leurs citoyens de se rendre au Liban.