SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

L’Association des banques au Sérail pour le suivi du plan de redressement

Une délégation de l’Association des banques du Liban, dirigée par le Dr. Salim Sfeir, a rencontré le Premier ministre Najib Mikati, dans le cadre des travaux basés sur l’élaboration d’un plan de redressement financier. La délégation a affirmé la coopération du secteur bancaire pour sortir de la crise actuelle qui dure depuis plus de deux ans, surtout que l’impasse politique augmente les pertes de l’Etat, des banques et des déposants.

Sfeir, lors de sa rencontre avec Mikati, a souligné la nécessité de protéger les droits des déposants, surtout à la lumière de l’effondrement du taux de change, qui a exacerbé les pertes des Libanais et anéanti leur pouvoir d’achat.

De plus, Sfeir a réitéré l’importance d’approuver la loi sur le contrôle des capitaux afin de préserver les liquidités restantes à l’intérieur du Liban, ainsi que de préserver les droits des petits déposants.

Mikati, pour sa part, s’est engagé à accélérer l’adoption de la loi sur le contrôle des capitaux après accord avec les autres références.

En outre, Sfeir a souligné la nécessité de restructurer les obligations gouvernementales et d’unifier le taux de change afin de pouvoir déterminer l’ampleur des pertes en vue de leur traitement. Et pour redonner le pouls à l’économie nationale, Sfeir a informé Mikati que les banques sont prêtes à restituer les crédits au secteur privé si elles sont accompagnées d’une loi qui stipule la garantie de la restitution des prêts en fonction de la devise du prêt.

A la fin de la réunion, Mikati a assuré à la délégation de l’association que toute solution globale à la crise économique et financière serait construite en accord et en coopération avec les autorités concernées, y compris l’Association des Banques du Liban, où l’importance de protéger le secteur bancaire serait prise en compte, afin de préserver d’abord l’argent déposé dans les banques et la capacité de financer l’économie.