SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

L’Association des commerçants de Beyrouth met en garde contre une augmentation de l’indemnité de transport

Le président de l’Association des commerçants de Beyrouth, Nicolas Shammas, a souligné que « toutes les crises successives ont entraîné la fermeture d’un grand nombre d’institutions et de magasins, ainsi que la suspension de l’activité.  »

Shammas a déclaré dans un communiqué: « Malheureusement, nous voyons que les conflits font rage et que des solutions restent dans le monde de l’invisible. »  »

Il a ajouté: Quant à la dernière chose que l’autorité a inventée, au milieu de son échec persistant et de son incapacité à sécuriser le transport collectif, c’est d’augmenter les indemnités de transport pour les employés de l’État dans tous les secteurs.  »

Il a poursuivi: « À notre avis, il s’agit d’une augmentation légitime en théorie, en raison de l’escalade des prix du carburant. Cependant, cela conduira à un gonflement inévitable de la masse monétaire et à d’autres conséquences désastreuses. »

Il a dit: Il est naturel que les employés du secteur privé obtiennent leur part de cette augmentation des transports, tout comme les employés du secteur public.  »

Il a poursuivi : Cette mesure liée aux transports ne résout pas le dilemme socio-économique, mais l’exacerbera plutôt, en l’absence d’un programme global et intégré établi par un gouvernement réformateur, en coopération avec le Fonds monétaire international, afin de réduire la structure des coûts et augmenter le pouvoir d’achat, et non l’inverse comme cela se produira maintenant.  »

Et il a conclu: L’Association des commerçants de Beyrouth met fortement en garde contre les effets négatifs que ces augmentations entraîneront inévitablement si elles ne sont pas contenues et les causes qui y ont conduit sont traitées, et des solutions globales et efficaces de la part de l’État pour améliorer le pouvoir d’achat des citoyens grâce à les politiques macro-économiques requises.  »

Elle a déclaré: « Cet avertissement intervient, tout comme l’Association avait précédemment mis en garde contre la série inquiétante de salaires et de traitements et ses conséquences désastreuses, qui ont finalement balayé l’économie nationale et la société libanaise ».