SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

L’Association des enseignants de l’éducation professionnelle: Il n’y aura pas de nouvelle année scolaire

L’Association des enseignants de l’enseignement professionnel et technique a tenu une réunion d’urgence le jeudi après-midi, le 12 août 2021.

Il a évoqué la détérioration des conditions économiques, dont la dernière en date est l’annonce de la levée des subventions aux carburants.

Avec l’effondrement complet de la valeur des salaires et des traitements, le faible niveau de vie, l’impossibilité d’hospitalisation et de soins médicaux, et l’impossibilité d’entrer dans les hôpitaux, en raison des coûts élevés exigés par les hôpitaux, et donc l’organe administratif de l’association a décidé le suivant:

1- L’annonce d’une grève générale dans tous les instituts et écoles d’enseignement professionnel et technique et l’arrêt du travail administratif.

2- Ne pas commencer les travaux préparatoires à la rentrée scolaire jusqu’à l’amélioration des conditions de vie et économiques des enseignants, les conditions salariales des enseignants et une augmentation du salaire de la part contractante au prorata du coût de la vie, en plus à l’inclusion de tous les enseignants, propriétaires et entrepreneurs, dans la carte de financement.

3- Augmenter le taux de prise en charge de la Coopérative des Employés de l’Etat pour couvrir les frais d’hospitalisation et de traitement médical au prorata des tarifs hospitaliers.

4- A l’heure où la crise économique, sociale et du vivant s’aggrave et s’intensifie et avec le manque d’opportunités de vie, l’Association déplore et déplore la convocation des personnes concernées au Ministère de l’Education à certains collègues militants syndicaux, emmenés par le confrère Professeur Fouad Ibrahim, de mener une enquête avec eux, et qu’un tel comportement avec des collègues affecte tout le corps.C’est une insulte à tous les enseignants et enseignants dans tous les secteurs. Dans ce cadre, l’association appelle à une prise de position solidaire à l’occasion de la date de l’enquête devant le ministère de l’Éducation nationale.

5- L’association tient à rappeler à tous, notamment aux personnes concernées au Ministère de l’Education, que toutes les démarches décidées par les associations et syndicats sont garanties par la constitution libanaise et que le syndicaliste est une ligne rouge.