SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

L’Association des entreprises importatrices de pétrole : Nous appelons les personnes concernées par le dossier à intervenir immédiatement

L’Association des sociétés d’importation de pétrole au Liban (APIC) a publié la déclaration suivante :

«En sympathie avec la récente décision de la Banque du Liban, qui a décidé de porter le prix du dollar sur une plateforme d’échange à 38 000 livres libanaises, et qui a permis aux particuliers et aux institutions d’acheter des dollars à ce prix sans plafond, les distributeurs de carburant et les propriétaires de stations se sont rendus aux banques à sa date pour acheter le dollar.

Cependant, les banques n’ont pas répondu aux demandes d’achat et la plupart d’entre elles ont reporté l’émission au Nouvel An. Quant à la clarification émise par la Banque du Liban, un contact a été pris avec la direction d’Al-Mawarid Bank, qui a confirmé que les opérations ne sont accessibles qu’aux particuliers et non aux entreprises, et a promis d’examiner la Banque du Liban quant à la possibilité de fournir des dollars aux stations.

En conséquence, les propriétaires de stations et les distributeurs n’ont pas encore été en mesure d’obtenir des fonds pour acheter du carburant. En effet, les stations vendaient dans la journée les quantités dont elles disposaient, alors que beaucoup d’entre elles fermaient soit par manque de carburant, soit par peur de ne pas pouvoir s’assurer des dollars au prix de 38 000 LL.

Sur la base de ce qui précède, et afin d’éviter la fermeture des stations restantes, l’Association des sociétés d’importation de pétrole au Liban (APIC) appelle toutes les personnes concernées dans ce dossier à intervenir immédiatement et à se coordonner avec les banques pour s’assurer que le dollar est vendu aux stations. au prix de 38 000 livres, à partir de demain matin.

Et selon le dernier communiqué publié par la Banque du Liban. Cette procédure rapide permettra aux stations de sécuriser et de vendre du carburant pour répondre aux besoins des citoyens, ainsi que d’éviter une crise pendant les fêtes de fin d’année.