SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

L’Association des médecins de Nabatiyeh condamne la décision judiciaire dans l’affaire Ella Tannous

« Nous ne ferons appel ni au pouvoir judiciaire ni à l’Etat, nous appelons les bonnes personnes, premier et dernier perdant, pas assez pour détruire tous les niveaux de vie dans un pays où les gens n’ont jamais connu la stabilité jusqu’à ce qu’ils détruisent la structure sanitaire, la seule sécurité restante, et ont ainsi détruit le poumon restant d’où le citoyen libanais respire », a déclaré l’Association provinciale des médecins de Nabatiyeh dans un communiqué.

« Cette décision judiciaire, et tout le respect que je dois à la justice libanaise, aura des effets destructeurs sur l’entité médicale, qui a fait des efforts et sincères pour aider et mettre toute son expertise au service de ses patients, et tout le monde sait aussi bien que le système judiciaire, qu’il ya une possibilité de soi-disant « erreur médicale » et partout dans le monde, et le médecin n’est pas responsable de celui-ci autant que la responsabilité de la profession, et ses risques sont de tomber comme cette explication épineuse problèmes, et la plupart de ceux qui le comprennent sont des médecins qui vivent et craignent de tomber en elle, même les médecins les plus grands et les plus célèbres ne comprennent pas, mais pas même les plus grands mois de médecins, dit-elle. C’est une raison pour leur exécution physique, morale et peut-être sécuritaire.

« Le plus grand perdant de sauter par-dessus la bonne correction pour évaluer cela est le citoyen qui ne trouvera personne pour guérir ses blessures si ce mépris pour les droits et la dignité des médecins se poursuit, et donc nous exigeons que les décisions sur ces problèmes soient limitées au syndicat, parce qu’il reste le bon corps plein de détails et une évaluation appropriée de ces questions, dit-elle.

    la source :
  • NNA