SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

L’Autorité de surveillance des élections rappelle les conditions du silence électoral

La Commission de surveillance des élections a rappelé à tous les médias audiovisuels et imprimés, à tous les candidats, listes et formations politiques, qu’à partir de zéro heure la veille du jour du scrutin et jusqu’à la fermeture des bureaux de vote dans leurs différentes étapes, les obligations suivantes doivent être respectées :

Premièrement : Les médias audiovisuels et écrits officiels et privés, dans tous leurs programmes d’information politique et publique, y compris les bulletins d’information, les programmes de débats politiques, les interviews, les enquêtes, les réunions, les dialogues et les tables rondes, respectent les obligations suivantes :

Les médias audiovisuels et écrits officiels et privés pendant cette période s’abstiendront :

Annoncer le soutien et la promotion de tout candidat ou liste électorale.

Diffuser ou publier toute publicité électorale directe, publicité ou appel, à l’exception de ce qui est difficilement évitable en termes de son et/ou d’image lorsqu’il s’agit de couvrir directement le processus électoral.

Diffuser ou publier des programmes et des publicités sur le droit de vote, à l’exception des publicités émises par le ministère de l’Intérieur et des Municipalités.

Diffuser des sondages d’opinion liés aux résultats des élections ou des estimations liées aux résultats des élections.

Diffuser des programmes qui accueillent des candidats aux élections.

Rapporter les débats des réunions électorales ou des festivals.

Diffuser ou publier des chiffres estimés des machines électorales sur le nombre d’électeurs.

Conduire des entretiens avec des candidats ou des électeurs, à l’exception de ceux spontanés ou immédiats, pour exprimer leur opinion sur le processus électoral, à condition qu’ils ne fassent pas d’appels électoraux directs ou indirects ou n’invitent pas les partisans à voter.

Les médias audiovisuels, officiels et privés, peuvent diffuser pendant cette période :

Annonces émises par le ministère de l’Intérieur et des Municipalités et la Commission de surveillance des élections relatives à l’exercice du droit de vote et au processus électoral.

Programmes dans lesquels il accueille des analystes politiques en matière électorale pour commenter les faits du processus électoral, conformément aux dispositions de l’article 78 de la loi électorale.

Diffusion des numéros officiels délivrés par le ministère de l’Intérieur et des Municipalités.

Deuxièmement : Les médias audiovisuels et écrits, les candidats, les listes et les représentants des partis et instances politiques doivent respecter, durant cette période, les obligations suivantes :

S’abstenir de calomnier, calomnier ou calomnier l’une quelconque des listes ou candidats.

S’abstenir de diffuser tout ce qui incite à des conflits sectaires ou ethniques, incite à commettre des actes de violence ou des émeutes, ou soutient le terrorisme, le crime ou des actes de sabotage.

S’abstenir de diffuser tout ce qui constituerait un moyen de pression, d’intimidation, de trahison, d’infidélité, de tentations menaçantes ou de promesses de gains matériels ou moraux.

S’abstenir de déformer, retenir, falsifier, supprimer ou déformer les informations.