SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Le budget 2022 a été voté à la majorité de 63 députés… Et le dollar douanier ?

La Chambre des représentants a approuvé la loi de finances générale pour l’année 2022 avec une majorité de 63 députés, 37 contre et 6 abstentions.

Parmi les faits saillants du budget général figure une augmentation des salaires des employés civils et militaires du secteur public, des retraités, des entrepreneurs et de tous les employés de l’État, deux fois le salaire de base, à condition que l’augmentation ne soit pas inférieure à 5 millions de livres libanaises et pas plus de 12 millions de livres.

Cette augmentation est considérée comme exceptionnelle et limitée dans le temps, dans l’attente du traitement définitif de la question salariale, et elle n’est pas comptabilisée dans l’indemnité de fin de service ni dans la pension de retraite.

Les chiffres des recettes du budget dépendaient du calcul du dollar des douanes à une valeur de 15 000 livres libanaises, comme annoncé par le Premier ministre par intérim, Najib Mikati, lors de la session.

Les dépenses inscrites au budget s’élevaient à 40 873 milliards de livres, tandis que les importations s’élevaient à 29 986 milliards de livres.

Dans ce contexte, un membre du bloc « Développement et Libération », le député Ali Hassan Khalil, a estimé, après avoir approuvé le projet de budget 2022, que « ce que nous avons accompli constitue une base sur laquelle procéder pour le budget 2023, ce qui est beaucoup plus mieux que de ne pas avoir de budget et de se battre.

Quant au chef du bloc « République forte », le représentant George Adwan, il a déclaré : « Nous nous sommes opposés à ce budget parce que c’est une formalité. Ils parlent de chiffres liés aux importations et aux dépenses, et tous les chiffres qui y sont mentionnés sont fictifs, par exemple, nous n’avons lu aucun article lié au prêt d’électricité.