SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 September 2021, Friday |

Le calme est revenu dans les villes d’Ankoun et de Maghdoucheh

Le calme est revenu dans les villes d’Ankoun et de Maghdoucheh après les récents conflits survenus entre elles.Des unités de l’armée s’y sont déployées sous les directives directes du commandant de l’armée, le général Joseph Aoun.

Les forces militaires ont imposé leur contrôle sur le territoire, ce qui a reflété une diminution de la tension entre les deux villes.

La municipalité de Maghdouche a également contacté le bureau du président du Parlement Nabih Berri, lui demandant d’intervenir immédiatement et d’aider à mettre fin à ce qui se passe entre les deux villes.

Maghdouche a été témoin de tensions, après que des jeunes de la ville d’Ankoun sont entrés près des maisons de la ville de Maghdouche, et ont battu les gens et brisé des voitures et des sanctuaires dans la ville.

Dans ce contexte, le mouvement « Amal » a publié un communiqué confirmant qu’il « n’a rien à voir avec ce qui s’est passé dans la ville de Maghdouche ».