SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 May 2022, Sunday |

Le chef du syndicat des rédacteurs libanais déplore l’assassinat de sa collègue Shireen Abou Akleh

Le chef du syndicat des rédacteurs libanais, Joseph Al-Kosaifi, a fermement condamné mercredi l’assassinat de sa collègue journaliste de terrain palestinienne, Shireen Abu Akleh, par des balles tirées dans la tête par les forces d’occupation israéliennes, qui a également laissé le journaliste Ali Al-Samoudi – qui travaille pour le journal Al-Qods – gravement blessé après avoir reçu une balle dans le dos.

« Notre collègue, Abou Akleh, est l’une des femmes journalistes et professionnelles des médias arabes qui se sont distinguées par un haut degré de professionnalisme, et elle était présente à chaque occasion. Sa loyauté envers la Palestine, son amour pour sa terre et son engagement pour sa cause étaient des points indiscutables dans son dictionnaire », a ajouté Al-Kosaifi.

Présentant ses sincères condoléances à l’occasion de la mort d’Abu Akleh, le directeur du syndicat des rédacteurs a appelé la Fédération internationale des journalistes, l’Union générale des journalistes, ainsi que les organisations et organismes internationaux et arabes de défense des droits de l’homme à lancer une vaste campagne pour dénoncer et condamner ce crime et à déposer des plaintes contre Israël devant les tribunaux internationaux afin de le condamner pour son acte honteux et horrible.

    la source :
  • NNA