SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Le chômage au Liban a dépassé les 50 à 60%

La directrice générale par intérim du ministère du Travail, Marilyn Atallah, a estimé que « le taux de chômage au Liban pourrait avoir dépassé 50 à 60%, alors que ce pourcentage était d’environ 11% en 2009. »

Dans une interview télévisée, elle a déclaré : « Plus de 10 000 employés licenciés ont déposé des plaintes auprès du ministère du Travail au cours de la période récente, ce qui signifie que le pourcentage de ces personnes a doublé. » Elle a appelé toute personne licenciée à se rendre au ministère du Travail avant de signer tout document, afin de déposer une plainte, et nous suivons des milliers de plaintes dans ce contexte et orientons ceux qui en ont besoin vers le conseil d’arbitrage du travail.

Aussi, elle a souligné que les secteurs qui ont connu le plus de licenciements sont les secteurs des services tels que le secteur bancaire, l’hôtellerie, la construction et la sous-traitance, ainsi que le secteur des médias.

Atallah a également souligné que « les employés du secteur public sont maintenant absents de leur travail en raison de leur incapacité à obtenir une indemnité de transport pour rejoindre leur emploi. »

En réponse à une question sur la valeur du salaire qu’elle reçoit dans le cadre de son travail, elle a déclaré qu’il ne dépasse pas 3 millions et 500 mille livres libanaises.