SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Le Comité de l’éducation n’a pas pu être convoquéet Kakour rejette les solutions fragmentaires

La députée Halima Kaakour à la Chambre des représentants, en présence des députés Ibrahim Mneimneh et Firas Hamdan, a évoqué la situation du secteur de l’éducation, après que la commission parlementaire de l’éducation n’a pas pu se réunir et que le ministre Abbas Al-Halabi n’y a pas assisté.

« Ce qui se passe, à la suite de l’accumulation de crises majeures, c’est que nos élèves étudient dans des écoles privéesp (70 %) et (30 %) dans des écoles publiques. Quand on parle des droits de l’homme, il y a des professeurs qui ont été lésés, et tout le monde en parle, comme si on « rafistolait la situation chaque année. »

Elle a également souligné qu’« il y a un plan quinquennal élaboré en 2020 qui garantit la qualité et la gouvernance, et avec ce fonds fiduciaire, le pourcentage de fréquentation scolaire et les normes scolaires, nous exigeons qu’aucune solution fragmentaire ne soit trouvée ».