SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Le comité de suivi de l’explosion de Tlel a demandé des éclaircissements sur la procédure d’enquête

Le « Comité de suivi des cas des martyrs et des blessés de l’explosion d’Al-Talil » a tenu une réunion d’urgence dans le bâtiment de la municipalité de Khirbet Shar après la mort de 4 blessés.

Les participants se sont arrêtés avec intérêt à la déclaration publiée par l’Association du Barreau du Nord, représentée par le capitaine Mohamed Murad, concernant sa volonté de revendiquer, plaider et exiger les droits des victimes de l’explosion et des blessés en coordination avec le syndicat à Beyrouth.

Ils se sont engagés à porter cette initiative aux familles des victimes et des blessés pour qu’elles expriment leur opinion à ce sujet et s’appuient sur leur position légalement requise.

Ils ont également salué « l’initiative d’un des blocs politiques de soumettre un projet de loi pour faire des victimes et des blessés de l’explosion des martyrs d’honneur dans l’armée, et de leur allouer des salaires mensuels à vie ».  »

Ils ont appelé le ministère de la Justice à « publier un communiqué clarifiant le déroulement de l’enquête depuis la date de la catastrophe jusqu’à sa date afin de clarifier les faits, et de confirmer la coexistence qui s’est manifestée dans les déclarations et attitudes positives émises par les familles des victimes et des blessés, dans lesquelles ils affirmaient le respect du processus d’enquête et ne jetaient pas d’accusations au hasard.  »

Les participants ont également fait l’éloge des institutions de la société civile, notamment des associations, des individus et des initiatives humanitaires et sociales, « qu’elles ont lancées en faveur des familles des martyrs et des blessés qui ont guéri nos blessures et atténué la calamité qui nous est tombée dessus ».

Ils ont également appelé la commission à « une réunion urgente avec le comité de suivi et les familles des victimes et blessés syriens pour discuter de cette question, en particulier aussi de l’aspect juridique ».

Ils ont remercié la Croix-Rouge, « qui a accompagné l’événement depuis la date de sa survenance jusqu’à l’enterrement des martyrs.  »

Ils ont également remercié les pays frères et amis, « qui ont pris l’initiative de transporter nos blessés vers leurs hôpitaux par voie aérienne et de leur assurer un traitement approprié ».