SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Le comité de suivi du bateau de la mort : les investigations doivent se poursuivre

La commission mandatée par l’Ordre des avocats de Tripoli, Marie Traz al-Qawwal, a annoncé lors d’une conférence de presse que « dès les premiers instants, il est devenu clair que l’armée libanaise était aux côtés du peuple pour rétablir ses droits, et que l’intention de tous ceux qui ont participé à l’appel du sous-marin pour retirer le bateau, se sont concentrés sur cette direction afin de panser les grandes blessures nationales causées par cette catastrophe.

Et il a annoncé que « les résultats récents des travaux du sous-marin n’étaient pas à la hauteur des espoirs placés en lui, pour des raisons techniques expliquées et réfutées par les responsables militaires ».

Elle a ajouté : « Étant donné que le rôle du comité se limite à la défense des personnes affectées, et que les enquêtes menées par les autorités compétentes doivent continuer à révéler tous les détails liés au tragique accident afin d’obtenir la justice que les âmes des les victimes exigent d’abord, leurs familles et tout le pays. »

Le comité a conclu sa conférence en appelant à « la poursuite des investigations, et l’utilisation de techniques plus modernes et la capacité d’extraire le bateau de son lieu de naufrage pour procéder à l’examen nécessaire, afin de déterminer les responsabilités et revendiquer les droits devant la justice compétente ».