SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Le Conseil de sécurité prolonge la mission de la FINUL pour une année supplémentaire

Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé (mercredi 31 août 2022) le renouvellement de la mission de la FINUL au Liban pour une année supplémentaire.

Le Premier ministre Najib Mikati a salué la décision du Conseil de sécurité de l’ONU de prolonger la mission des forces internationales opérant au Sud-Liban « FINUL » pour une durée d’un an.

Mikati a déclaré : « C’est une étape louable qui renforcera la stabilité dont jouit le sud du Liban grâce à l’étroite coopération entre l’armée et la FINUL. Pour notre part, nous soulignons que toutes les mesures seront prises pour soutenir la mission de la FINUL, renouvelant l’attachement du Liban à la légitimité internationale et aux résolutions des Nations Unies.

Missions FINUL

Conformément aux résolutions 425 (1978) et 426 (1978) du Conseil de sécurité en date du 19 mars 1978, la FINUL a été créée pour :

Confirmation du retrait des forces israéliennes du Sud-Liban.

Rétablissement de la paix et de la sécurité internationales.

Aider le Gouvernement libanais à étendre son autorité effective dans la région.

Conformément à la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité du 11 août 2006, la FINUL, en plus de s’acquitter de ses tâches au titre des résolutions 425 et 426, s’engage à :

Suivi de la cessation des hostilités.

Accompagner et soutenir les Forces armées libanaises lors de leur déploiement dans tout le sud du Liban, y compris le long de la Ligne bleue, pendant qu’Israël retire ses forces armées du Liban.

Coordination des activités visées au paragraphe précédent (ci-dessus) avec le Gouvernement libanais et le Gouvernement israélien.

Apporter son assistance pour aider à assurer l’accès humanitaire à la population civile et le retour volontaire et en toute sécurité des personnes déplacées.

Aider les Forces armées libanaises à prendre des mesures pour établir une zone entre la Ligne bleue et le fleuve Litani exempte de tous éléments armés, biens et armes autres que ceux du Gouvernement libanais et de la force de la FINUL déployée dans cette zone.

Aider le gouvernement libanais, à sa demande, à sécuriser ses frontières et autres points d’entrée pour empêcher que des armes ou du matériel connexe n’entrent au Liban sans son consentement.