SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le Conseil des affaires libano-saoudien appelle le gouvernement à fonctionner de manière indépendante

Le Conseil d’affaires libano-saoudien a condamné « les déclarations du ministre de l’Information George Kurdahi et de l’ancienne ministre des Affaires étrangères Charbel Wehbeh, et d’autres responsables qui ont offensé les relations du Liban avec son environnement arabe, en particulier les pays qui nous ont soutenus en période d’adversité, principalement l’Arabie saoudite ».

Il a déclaré dans un communiqué: « Sur la base de la crise causée par les déclarations irresponsables du ministre de l’Information, qui n’a initié ni excuses ni démission, et afin de poursuivre les relations du Liban avec le Royaume et d’autres États du Golfe et les intérêts des Libanais, nous appelons les responsables à prendre des mesures pour destituer le ministre de l’Information, qui a provoqué une crise sans précédent avec l’Arabie saoudite et d’autres États du Golfe. « S’il n’est pas traité radicalement, il nuira gravement à l’intérêt suprême de l’État et des Libanais, qui attendent avec impatience de renforcer les relations avec l’environnement arabe du Liban et de corriger la trajectoire descendante que le Liban a prise vers des positions qui ont contribué à son isolement des pays frères dont il a tiré des éléments de pouvoir et de développement économique depuis sa fondation et a aidé à mettre fin aux conflits armés et à maintenir sa paix civile. »

Il a déclaré « Afin de protéger leurs intérêts de l’absurdité et de la dégradation, et dans l’intérêt du peuple dans son ensemble, nous appelons à la vigilance de la conscience et à un soulèvement national global afin de rétablir les choses normales et le Liban dans son environnement du Golfe et arabe en général ». « Nous appelons le gouvernement à travailler de manière indépendante et à mobiliser les efforts de nos frères et amis pour mener à bien les réformes nécessaires en vue de mettre le Liban sur la voie de la reprise économique et de restaurer la confiance internationale et arabe en lui. »