SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies visite le camp de réfugiés palestiniens

La Coordonnatrice spéciale des Nations Unies pour le Liban, Joanna Wronecka, a visité aujourd’hui le camp de réfugiés palestiniens de Burj Barajneh, accompagnée de Claudio Cordone, Directeur des affaires de l’UNRWA, Liban. Elle a rencontré des représentants des factions palestiniennes dans le camp et des familles de réfugiés. Elle a également visité le dispensaire de l’UNRWA, l’Association des programmes pour les femmes et les refuges pour réfugiés dans le camp.

« Tout comme de nombreuses familles libanaises, des milliers de réfugiés palestiniens dans 12 camps à travers le Liban souffrent des conséquences de l’aggravation de la crise socio-économique », a déclaré la Coordonnatrice spéciale.

Des représentants des communautés du camp, des familles de réfugiés et des jeunes qu’elle a rencontrés à Burj Barjaneh ont expliqué comment la crise les a touchés.
Elle a déclaré « J’ai entendu les histoires sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés, en particulier la pauvreté et le chômage croissants, l’accès aux produits de base, la hausse du coût de la vie, l’usure des infrastructures dans le camp et le désespoir croissant des jeunes ». Les résidents du camp ont souligné que les possibilités d’emploi limitées ne leur permettent pas de développer des mécanismes pour faire face à la pauvreté.

Les responsables de l’UNRWA ont informé la Coordonnatrice spéciale du soutien de l’agence et de la façon dont les besoins croissants des réfugiés palestiniens ont entraîné une demande croissante sur les services de l’UNRWA, y compris dans les domaines de l’éducation, de la santé, des services sociaux et, plus récemment, de l’aide en espèces. Ils ont également décrit les défis auxquels l’Agence est confrontée, en particulier en raison des pénuries chroniques de financement et des mesures d’austérité.

Le Directeur de l’UNRWA au Liban, Claudio Cordone, a déclaré : « Les réfugiés palestiniens sont parmi les plus touchés des multiples crises au Liban. Ils dépendent de plus en plus des services de l’UNRWA. L’Agence déploie tous les efforts malgré les contraintes financières et compte sur le soutien et la solidarité continus des donateurs pour atténuer les difficultés auxquelles les réfugiés palestiniens sont confrontés.

Soulignant l’importance de maintenir la stabilité et d’assurer un soutien essentiel aux réfugiés palestiniens par l’UNRWA de manière prévisible et cohérente, la Coordonnatrice spéciale réaffirme qu’il est urgent d’augmenter le financement international supplémentaire pour l’appel d’urgence de 2022 de l’agence, y compris pour couvrir les 85 millions de dollars américains nécessaires à la réponse humanitaire d’urgence au Liban.

    la source :
  • NNA