SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Le début des élections du Syndicat des infirmières

Les élections du Syndicat des Infirmières au Liban ont commencé ce matin, dans la maison du médecin – Al-Hawtah, pour choisir un « Capitaine » et 7 membres du Conseil du Syndicat, un membre du Conseil de discipline, et 4 membres du Comité de la Caisse de retraite .

En compétition pour le poste de capitaine, se trouvent les personnes suivantes, Rima Emile Sassine et Ahmed Haider Al-Taseh. A eux s’ajoutent 17 candidats en lice pour les 7 qui composent le Conseil syndical, 3 candidats pour un membre du Conseil de discipline et 6 candidats pour 4 sièges à la caisse de retraite. Le nombre de personnes inscrites sur les listes de radiation est de 17 408.

Les élections ont débuté par une assemblée générale présidée par l’ancienne capitaine, Mirna Doumit, des membres du Conseil syndical et son avocat pour présenter les réalisations de l’ancien Conseil du Syndicat, le budget et l’identification des candidats.

Après cela, le processus de vote a commencé à onze heures et demie, où une participation massive d’électeurs a été enregistrée, et il se poursuivra jusqu’à cinq heures de l’après-midi, pour aujourd’hui.

Sassine

Dans une interview à l’Agence nationale de presse, la candidate Sassine a annoncé qu’elle est candidate indépendante au poste de capitaine, qu’elle est la doyenne du Collège des sciences infirmières de l’Université jésuite, et qu’elle est à la même distance de tout le monde. Elle a déclaré : « J’encourage les énergies efficaces de différentes régions, car elles portent la voix et les préoccupations de toutes les infirmières au Liban. Bienvenue à toutes et à tous, et je suis prête à coopérer avec elles, et ma devise est la coopération et la communication, pour développer la profession.  »

Al-Taseh

Quant au candidat Al-Taseh, il a déclaré : « Notre devise est « Ensemble » pour une union forte qui ne dépend pas des partis ou des institutions hospitalières, et pour une union civile indépendante. Nous poursuivons notre combat.

Il a ajouté: « Nous appelons à l’élection du programme, pas des personnes. »