SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 February 2023, Wednesday |

Le dollar au marché noir s’accroche au seuil des 15.000… et la livre libanaise entre dans une nouvelle phase !

Le taux de change du dollar sur le marché noir a enregistré ce soir, vendredi, entre 14900 et 15000 livres libanaises par dollar, alors que durant la journée il a dépassé le seuil des 15 mille livres libanaises, puisqu’il a enregistré 15150 livres par dollar.

Il est à noter que le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, avait annoncé hier dans un communiqué que : « La Banque centrale vendra des dollars américains aux banques participantes sur la plateforme « Sayrafa » au prix de 12 000 livres par dollar. Les banques le vendront à 12,120 livres pour un dollar.

Dans ce contexte, l’économiste Patrick Mardini confirme que « le taux de change de la livre libanaise est entré dans une nouvelle phase, qui déterminera la direction du dollar », notant que « cette phase est celle de la réserve. »

Mardini a souligné dans une interview sur la chaîne « Al-Jadeed » que « plus la réserve obligatoire est faible, plus le prix du dollar en retour est élevé, et plus la livre libanaise se détériore. »

Il a ajouté : « La raison de cette augmentation du prix du dollar est la demande du gouvernement à la Banque du Liban de décharger la réserve obligatoire et de l’utiliser pour financer les carburants pour l’Electricité du Liban. Aujourd’hui, toute dépense publique (achat de carburant – soutien) utilise les dollars de la banque centrale, et toute baisse des réserves de change à partir de maintenant entraînera certainement une hausse du dollar. »

En fait, la livre libanaise n’a aucune couverture, et les Libanais ont perdu confiance en elle. Selon Mardini, « le peuple paie le prix de la dépendance des dépenses publiques aux dollars de la banque centrale. »