SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le duo chiite est contrarié par la session du conseil des ministres

Les visiteurs du président du Parlement, Nabih Berri, ont révélé à « Mostaqbal Web » que « Bari est très contrarié par la session du cabinet et ce qui en a découlé ».

Notant que le mécontentement de Berri est dû au fait que:« les ministres l’ont informé que le budget a été approuvé sans vote, et que les nominations militaires qui ont été approuvées n’étaient pas à l’ordre du jour, et que le président Michel Aoun n’a pas annoncé les noms lors de la session ».

Les visiteurs ont souligné que:« lorsque le ministre Muhammad al-Murtada a coincé Aoun d’une question à ce sujet, ce dernier a répondu qu’il avait été inscrit en dehors de l’ordre du jour à la demande du ministre de la Défense ».

Ils ont dit que Berri était « en colère » par ce qui s’est passé, car ces nominations ont été faites sans nommer le chef adjoint de la sécurité de l’État, car l’appareil de sécurité de l’État ne peut pas continuer ses fonctions sans la signature du chef de l’appareil et de son adjoint.

Notant que:« Berri demandera au ministre des Finances Youssef Khalil de ne pas signer ces décrets car il s’y oppose ».

Dans ce contexte, les sources du « duo chiite » ont indiqué à la chaîne « NBN », que:« les nominations et le budget ont été adoptés dans un état de chaos, et il n’y avait aucune entente préalable sur les nominations qui ont été approuvées de l’extérieur du ordre du jour ».

Les sources ont souligné que:« le ministre de la Défense Maurice Sleem a proposé les nominations militaires en dehors du calendrier, et nous avons accepté de les reporter, et nous avons été surpris de la façon dont elles ont été incluses dans les décisions ».

    la source :
  • Almarkazia