SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 January 2022, Tuesday |

Le FMI annule l’envoi d’une délégation au Liban et le remplace par une réunion « virtuelle »

Le Fonds monétaire international (FMI) a annulé l’envoi d’une délégation au Liban la semaine prochaine et a promis de rencontrer la partie libanaise par le biais de la mise en œuvre de Zoom, une décision qui a de nombreuses implications pour le cours des négociations entre les deux parties.

Hier, une porte-parole du FMI a annoncé qu’« une équipe du FMI commencera une mission virtuelle au cours de la dernière semaine de janvier, tandis que les discussions avec les autorités libanaises sur de nombreux défis auxquels elles sont confrontées, y compris la situation macroéconomique et financière, sont terminées ».

Elle a déclaré « Nous avons l’intention de poursuivre notre engagement étroit dans les semaines à venir pour aider les autorités à formuler une stratégie de réforme globale qui réponde aux défis économiques profonds du Liban » ajoutant qu' »il est important qu’il y ait un large soutien politique pour la mise en œuvre de cette stratégie, par tout futur gouvernement . Les réformes nécessaires doivent rétablir la stabilité de l’économie en général, la viabilité de la dette, la liquidité du secteur financier, et revenir à une croissance plus forte et plus inclusive ».

Ce qui est certain, c’est que le Gouvernement libanais n’est pas encore prêt à négocier, qu’il n’a achevé aucun plan et que les parties au comité de négociation sont en désaccord et n’ont pas de vision claire définie par elles, à un moment où le Premier Ministre Najib Mikati se tient impuissant et blâme les autres, bref le Liban est sous l’emprise des perdants et des corrompus.