SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Le général de division Ibrahim promet aux Libanais… un million de passeports à cette date !

Le directeur général de la sécurité publique, le général-major Abbas Ibrahim, a reçu ce matin dans son bureau à la direction une délégation du Syndicat des rédacteurs de la presse libanaise.

Le général de division Ibrahim

Le général de division Ibrahim a répondu en disant : C’est le miracle qui a protégé le Liban et empêché la chute de sa sécurité, il a donc maintenu un niveau de sécurité raisonnable et acceptable et à un niveau supérieur au milieu. Bien sûr, c’est grâce à l’armée libanaise et à tous les services de sécurité, qui souffrent de l’effondrement financier et économique.

Mais surtout, cela est dû à la moralité du peuple libanais, à l’esprit patriotique qu’il nourrit, à sa foi en sa patrie et à son espoir qu’il reviendra et s’élèvera.

En réponse à une question sur la formation du gouvernement, il a déclaré : « Nous espérons tous qu’un nouveau gouvernement sera formé avec des spécifications constitutionnelles complètes, même si le temps est devenu serré.

Et que nous pouvons surmonter ce problème en élisant le nouveau Président de la République.  »

Afin d’être du bon côté et en prévision de tout ce qui est possible, le général de division Ibrahim a déclaré : Nous devons élire le président dans le délai constitutionnel et avant le 31 de ce mois. Et d’être un président consensuel, capable de communiquer avec tout le monde chez lui et à l’étranger.

En réponse à une question sur l’achèvement des procédures liées à l’accord sur les frontières maritimes, il a expliqué qu’une délégation libanaise serait formée pour les suivre dans le calendrier établi. Il a déclaré : Il n’est pas nécessaire de publier un nouveau décret concernant les frontières maritimes, car le décret 6433 a été déposé auprès des Nations Unies depuis 2011, et il n’y a eu aucune modification de la ligne maritime et des coordonnées qui y sont attachées.

Le général de division Ibrahim a révélé que le nombre de Syriens au Liban a atteint près de deux millions et 80 000, y compris les déplacés.

En réponse à une question liée à la date de la fin de la crise des passeports, le général de division Ibrahim a déclaré que la Direction générale recevra au milieu du mois prochain entre 50 000 et 100 000 nouveaux passeports, et cela constituera une percée partielle avant celle millions de paiement arrive après environ quatre mois.

Concernant la pression sur la plateforme pour la prise de rendez-vous, le général de division Ibrahim a expliqué que lors des processus de purification que nous avons entamés sur la plateforme, cela a conduit à la découverte de près de 100 000 fausses demandes, ce qui a entraîné la fixation de rendez-vous de longue durée pour ses demandeurs.