SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Le gouvernement a-t-il accepté d’augmenter la TVA à 15 % prochainement ?

Le gouvernement du Premier ministre Najib Mikati s’est mis d’accord avec le Fonds monétaire international pour augmenter la pression fiscale, à laquelle s’ajoute une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée de 11 % à 15 %, c’est-à-dire augmenter les charges pesant sur les consommateurs sans tenir compte des fardeaux énormes qui leur sont tombés au cours des deux dernières années et demie.

Parallèlement à l’introduction de nouvelles taxes sur l’importation de certains types de voitures, sur diverses formes de biens bâtis, et sur les boissons alcoolisées et sucrées, la taxe sur la valeur ajoutée « TVA » sera augmentée de 11% à 15% progressivement au cours deux ans, soit une augmentation de 40 %.

Cependant, l’ancien directeur général de la comptabilité au ministère des Finances, Amin Saleh, a indiqué à « Al-Akhbar » que « le calcul est bien supérieur à cela. Avant de calculer la taxe sur la valeur ajoutée, il y a une autre taxe qui sera augmenté ».

Les attentes tournent autour de son calcul en fonction du prix d’une plate-forme d’échange, ce qui entraîne une multiplication par 15 environ des droits de douane sur les marchandises importées avant de calculer la taxe sur la valeur ajoutée, ce qui signifie que les effets de la taxe sur la valeur ajoutée seront énormes après toutes ces augmentations, et l’impact sur le consommateur augmentera énormément.