SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le groupement médical : Les marchands de mort doivent être punis

Dans un communiqué, le patron de la « Société médico-sociale libanaise », le professeur Raif Reda, a déploré « les fréquentes victimes dans le naufrage des bateaux de la mort ».

Et il a appelé à « exposer ces criminels aux marchands de la mort et à ceux qui se tiennent derrière eux, à les traduire en justice et à leur infliger des châtiments sévères ».

Il a également critiqué « la désertion des plages, notamment dans le nord, du contrôle de l’Etat, qui doit porter le fardeau de sa négligence », estimant que « le gouvernement devrait tenir une session d’urgence pour peser sur l’esprit des familles ». des victimes. »

L’Observatoire syrien avait annoncé que le bilan des morts du bateau de Tartous était passé à 91.

    la source :
  • NNA