SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Le Hezbollah menace Israël et intensifie ses attaques contre les États-Unis

Le Hezbollah a intensifié son attaque contre les États-Unis, les accusant de « travailler à affaiblir et à faire chanter le Liban pour le soumettre aux conditions israéliennes ».

Le Hezollah a également menacé Israël au sujet du différend frontalier et de l’exploration pétrolière et gazière en Méditerranée.

Avec l’arrivée en juin du navire Energean sur les côtes de Haïfa pour commencer l’extraction du gaz du champ de Karish, les responsables du Hezbollah ont réitéré leurs menaces, affirmant que le parti ne permettrait pas à Israël de produire du gaz sans que le Liban n’obtienne ses droits d’exploration énergétique dans ses eaux territoriales. Ils ont fixé à septembre 2022 la date limite pour parvenir à un règlement frontalier sous la médiation des États-Unis.

Le chef adjoint du Conseil exécutif du Hezbollah, cheikh Ali Damoush, a déclaré que les États-Unis cherchaient à « affaiblir et à faire chanter le Liban pour le soumettre aux conditions israéliennes », ajoutant que le parti, en retour, « œuvrait à imposer les équations de pouvoir dont dispose le Liban pour réaliser ses demandes et ses droits. »

« La résistance au Liban n’est plus seulement une option de libération et de défense ; avec les équations qu’elle impose à l’ennemi, elle est devenue un moyen de rétablir la richesse et les droits et de sauver le Liban de ses crises économique et de vie », a-t-il déclaré.

Un journal libanais proche du Hezbollah a publié vendredi des informations selon lesquelles les capacités des missiles du parti se sont développées « pour atteindre des zones dépassant 450 kilomètres ».

Il a cité un chef militaire du parti qui a déclaré : « La résistance au Liban dispose de capacités qui correspondent à ses besoins, des capacités qui n’existent pas même en Iran ».

    la source :
  • Asharq Al-Awsat