SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Le « Hezbollah » s’apprête à la libération du « Roi du Captagon »

Des sources privées de défense des droits humains au Liban ont révélé à Sky News Arabia que des préparatifs étaient en cours pour la libération du « roi du Captagon » Hassan Daqou, qui a des liens étroits avec le mouvement « Hezbollah ».

Le nom d’Hassan Muhammad Daqou a soudainement dominé la scène libanaise, accompagné du titre de « Roi du Captagon », après son arrestation en avril dernier pour une enquête, sur des accusations de contrebande de drogue vers l’Arabie saoudite, la Grèce et d’autres pays.

Après avoir soumis une demande de libération par son avocat il est prévu que l’affaire ne reçoive pas d’objection judiciaire, à la suite d’interventions politiques efficaces, mais le pouvoir judiciaire se suffira de fixer une valeur élevée pour la garantie financière.

Les sources ont expliqué: « Il y a une préparation pour la libération de Daqou, et la situation est suivie avec les autorités judiciaires, et ce n’est pas la première fois au Liban que le Hezbollah met en œuvre ce qu’il veut par le biais de la justice libanaise, et il existe de nombreux exemples similaires notamment le cas de l’ancien député du Hezbollah, Nawaf al-Moussawi. »

Et elle a poursuivi: « La pression politique sur le pouvoir judiciaire vise à libérer Daqou de manière légale, et avec des pressions politiques pour garantir que sa libération ne sera pas obstruée. »

La même source a indiqué à Sky News Arabia que le roi de Captagon possède également plusieurs propriétés au Liban et en Syrie, dont des appartements dans la ville de Zahlé dans la Bekaa, des appartements dans le prestigieux quartier de Ramlet al-Baida, et des palais à Tufail et en Syrie, estimés à des millions de dollars.

Il convient de noter que le 9 avril, une force de la Direction de l’information a fait une descente au domicile de l’accusé à Ramlet al-Baida dans la capitale, Beyrouth, et l’a arrêté avec 4 de ses assistants, tandis que les autres ont réussi à s’échapper, il était dit que leur destination était la Turquie.

    la source :
  • Sky News Arabia