SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Le juge Aoun menace de poursuivre Imad Othman…

Le procureur de la République d’appel du Mont-Liban, le juge Ghada Aoun, n’a pas été en mesure, une fois de plus, d’interroger le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, dans le procès intenté contre lui par l’équipe juridique de « Le peuple veut la réforme du System », pour les crimes d’enrichissement illicite, de détournement de fonds, de gaspillage de fonds publics et de blanchiment d’argent, après le refus de Salameh de comparaître devant elle, et l’incapacité de l’appareil de la Sûreté de l’État à mettre en œuvre l’ordre qu’elle a émis contre lui sous prétexte qu’il n’a pas été retrouvé.

Des sources accompagnant la juge Aoun ont révélé qu’elle avait adressé une lettre au directeur général des Forces de sécurité intérieure, le général de division Imad Othman, « dans laquelle elle lui demandait de lui fournir des informations sur l’existence d’un motif légal empêchant l’exécution d’un mandat d’arrêt. »

Les sources ont confirmé à « Sawt Beirut International » qu’elle a demandé à Othman une réponse rapide et si la réponse est oui, alors elle ouvre une enquête immédiate auprès de lui, et accuse le directeur général de la sécurité intérieure d’un délit flagrant lié à l’inexécution d’une décision de justice et le renvoie immédiatement devant le juge d’instruction. Et si la réponse est négative et qu’il n’y a pas d’objection à l’exécution de l’assignation, elle demandera à nouveau au Service de sécurité de l’État de rester dans un état de préparation totale jusqu’à ce que Salameh soit arrêté. »

    la source :
  • Sawt Beirut International