SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Le juge Oueidat renvoie la juge Aoun au contrôle judiciaire

Une nouvelle rébellion pratiquée par la procureure générale près la cour d’appel du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun, contre les décisions du procureur général à la Cour de cassation,le juge Ghassan Oueidat,elle a refusé d’exécuter l’ordre de débloquer les cachets de cire rouge des bureaux de l’institution de change de « Mkattaf », ce qui a incité le juge Oweidat à la renvoyer devant l’Inspection judiciaire.

Il semble que cette juge, qui bénéficie du soutien absolu du président Michel Aoun, de ses conseillers et de toute son équipe politique, continue de se retourner contre ses chefs et de saper le rôle de la justice, une source judiciaire bien informée a déclaré à « Sawt Beirut International » que la nouvelle poursuite contre la juge Aoun est intervenue à la suite de son refus de la demande présentée par l’équipe juridique de « Mkataf », afin d’enlever le cire rouge qu’elle a mis, ainsi les avocats de l’institution ont ensuite soumis une autre demande au juge Oweidat, qui a accepté et il a chargé le procureur d’appel du Mont Liban, le juge Samer Lisha, d’exécuter sa décision, mais la juge Aoun a refusé de remettre le dossier à Lisha. Oweidat l’a cependant référée à l’inspection pour sa rébellion contre la décision de son président et pour avoir enfreint la loi à cet égard.Il a demandé de faire l’enquête et de prendre les mesures appropriées à son encontre.

    la source :
  • Sawt Beirut International