SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

Le Liban est dans une obscurité totale après l’arrêt des centrales électriques d’Al-Zahrani et de Deir Ammar !

À 12h30, le réseau électrique a été complètement coupé, et le Liban est entré dans l’obscurité, après l’arrêt des usines d’Al-Zahrani et de Deir Ammar en raison de la pénurie de carburant et de la chute de la production d’énergie à moins de 200 mégawatts.

Reuters a cité une source officielle libanaise qui a déclaré que le pays est dans une obscurité totale en raison de l’arrêt des deux plus grandes centrales électriques.

Et LBCI a également indiqué que l’Electricité du Liban tente de mener des manœuvres pour reconstruire manuellement le réseau public en l’absence du Centre de contrôle national, qui a été complètement endommagé lors de l’explosion du port de Beyrouth.

Après l’extinction de la centrale de Deir Ammar en raison du manque de fuel il y a quelques heures, la centrale d’Al-Zahrani a éteint ses moteurs cet après-midi. La centrale de Zouk fonctionne, mais sa capacité de production de 350 MW tombera à moins de 200 MW.

Il convient de noter que moins de 200 mégawatts ne suffisent pas à raccorder le réseau électrique, et qu’il y a donc un risque d’entrer dans une panne générale.