SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le Liban est exposé à un manque de pluie et de neige, et donc d’eau !

L’institut libanais de recherche pour l’agriculture LARI (Lebanese Agricultural Research Institute) a déclaré, dans un rapport, que « le réchauffement de la planète, qui a légèrement diminué pendant la pandémie de Corona, est maintenant revenu à sa situation dangereuse précédente, et que le changement climatique affecte le monde entier. »

Il a ajouté : « Les dirigeants parlent aujourd’hui d’une augmentation de la température de 1,5 degré Celsius, mais certaines recherches scientifiques indiquent une augmentation de 4 degrés Celsius jusqu’à l’année 2050, et cela est dévastateur pour le monde entier sur l’humanité, l’agriculture, les océans, la glace, la neige, la couverture végétale et la présence animale globale. C’est-à-dire que les sources d’eau douce et de nourriture sont en grave danger pour répondre aux besoins de toute l’humanité. Le LARI mène des études sur la gestion de l’eau et l’impact du changement climatique sur les plantes, en plus des rapports sur la pollution, et un rapport sera publié fin 2021. »

Il a conclu : « Au final, le Liban est exposé à une pénurie de pluie et de neige, avec une hausse des températures, et par conséquent une pénurie d’eau. »