SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

Le Liban est menacé d’obscurité totale!

L’usine d’Al-Zahrani a cessé de fonctionner à minuit hier en raison de l’épuisement du gazole, à condition que les travaux reprennent le 25 juillet pour 3 jours seulement car le stock est suffisant pour cela.

On s’attend à ce qu’un navire chargé de gazole arrive le 28 de ce mois, et s’il est retardé pour une raison quelconque, cela provoquera une obscurité totale au Liban.

Dans un contexte connexe, l’Electricité du Liban a rapporté, dans un communiqué précédent, que « l’opérateur des usines d’Al-Zahrani et de Deir Ammar a déclaré qu’il cesserait d’effectuer son travail, en raison de son incapacité à percevoir ses cotisations en devises fortes (dollars frais), comme précédemment décidé par le Conseil des ministres. Cela empêchera la centrale d’Al-Zahrani, qui est la seule centrale thermique produisant actuellement de l’énergie électrique sur le réseau, de produire de l’énergie à partir de cinq heures de l’après-midi le mercredi 06/07/2022. »

Elle a ajouté : « Sachant que l’Electricité du Liban a terminé toutes les démarches administratives, et renvoyé ses paiements conformément aux décisions du Conseil des ministres il y a environ un mois, mais à ce jour il n’a pas été décaissé par les autorités financières et monétaires dans le pays. »