SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Le Liban fait face à une nouvelle crise du pain

Le président des syndicats des boulangeries du Mont Liban, Antoine Seif, a confirmé que le blé sur les marchés n’est pas suffisant pour plus de vingt jours, avertissant dans une interview à la « Voix du Liban » que nous allons vers une crise du pain, « et la responsabilité en incombe au ministre de l’Economie », selon lui.

Seif avait confirmé dans une déclaration précédente que le blé manque dans certains moulins, ce qui explique la fermeture de certains d’entre eux, en particulier dans la Bekaa, soulignant que certains moulins possèdent du blé, mais la Banque du Liban n’a pas payé son prix subventionné, donc les moulins ne peuvent pas vendre leur stock à un prix non subventionné en raison de la décision émise par le ministre de l’économie, qui dit que tout le blé sur le sol libanais est uniquement destiné au pain libanais afin d’assurer la sécurité alimentaire.

Seif a souligné, « Nous nous dirigeons vers une crise, car la Banque du Liban paie le prix du blé de manière limitée, malgré l’allocation d’un montant du Fonds monétaire international au Liban pour acheter du blé, » notant que ce montant est presque terminé, et le reste est estimé à environ 7 à 8 millions de dollars, ce qui suffit tout juste à payer le prix du blé sur le sol libanais.