SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Le Liban perd le papier le plus important pour les négociations

Le journal Al-Nahar a rapporté qu’un navire de production et de stockage de GNL d’ENERGEAN POWER est entré dans le champ de Karish, coupant la ligne 29 et se trouvant à 5 km de la ligne 23.

« L’heure de vérité est venue et 417 jours après que le président de la République n’a pas signé le décret modifiant le décret 6433, 34 jours après le lancement de la plate-forme flottante, nous sommes confrontés à l’amère réalité: Energean power est arrivé à Karish après que l’infrastructure de la plateforme ait été mise en réseau, il faudra deux à trois mois pour commencer la production et nous perdrons le plus grand document de négociation », a tweeté Laurie Haitayan, experte du pétrole et du gaz au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, sur son compte Twitter.

La société grecque Energean, qui a acquis le droit d’explorer le gaz dans le champ de Karish, qui chevauche les eaux économiques du Liban, a annoncé l’arrivée d’un navire de forage en préparation du début du forage de ses premiers puits.

La déclaration israélienne, via la société, intervient dans le contexte de la bataille avec l’ennemi sur les ressources gazières et la richesse dans une région très riche en combustibles fossiles, selon la plupart des estimations, Israël prétend y avoir droit et cherche à le partager avec le Liban.