SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le ministère de la Santé : Le bilan des affrontements de Tayouneh s’élève à 7 morts

Le ministère de la Santé a annoncé dans un communiqué :  » Le bilan des affrontements qui se sont déroulés hier au Liban dans la région de Tayouneh s’est alourdi à sept morts, après le décès d’un blessé des suites de ses graves blessures. »

« Alors que la plupart des blessés sont sortis des hôpitaux après avoir reçu les soins nécessaires, quatre d’entre eux sont encore sous traitement et sont répartis entre les hôpitaux d’ AL-Sahel, Al-Zahraa, Hôtel Dieu et Bahman, et l’état de tous est bon. »

Le commandement de l’armée libanaise a annoncé l’arrestation de 9 personnes, dont un Syrien, dans le contexte des événements de Tayouneh, que les autorités ont décrit comme une attaque contre des manifestants qui se dirigeaient vers une manifestation appelée par le « Hezbollah » et le mouvement « Amal » pour demander la destitution du juge d’instruction dans l’explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar.

Jeudi, Tayouneh et le quartier d’ « Adliyeh » à Beyrouth ont été le théâtre d’affrontements et de tirs, ainsi que de grenades propulsées par fusée, en marge des mouvements appelés par les partisans du Hezbollah et de son allié, le « Mouvement Amal », devant le Palais de justice contre l’enquêteur dans ce dossier, le juge Tarek Bitar.

Ces affrontements ont eu lieu après que le Hezbollah ait lancé des campagnes et des critiques répétées contre Bitar, l’accusant de discrétion et d’impartialité, et mettant en doute sa crédibilité.

Il a également menacé de se retirer du gouvernement, et de mobiliser également la rue à un moment sensible dans le pays, dans un contexte de tension croissante autour de cette enquête, et de détérioration dramatique des conditions économiques et de vie.