SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le ministère de l’Intérieur clarifie après la diffusion de cette vidéo sur la corruption à l’aéroport

Un clip vidéo est diffusé sur les réseaux sociaux, qui a été diffusé dans une émission de télévision, appartenant à une personne qui affirme qu’à son arrivée à l’aéroport international Rafic Hariri, il lui a été demandé de payer une somme d’argent pour lui permettre d’entrer.

Le cabinet du ministre de l’Intérieur et des Municipalités, le juge Bassam Mawlawi, souhaite clarifier les points suivants:

– Le 14/10/2021, le jeune Amjad Ahmed Al-Amir, né en 1992, est arrivé à Beyrouth avec un passeport jordanien sans numéro national, et il n’a pas de visa d’entrée préalable déposé auprès du Département de la sécurité publique libanais, et il est n’ayant pas droit à un visa automatique à son arrivée, il a été empêché d’entrer au Liban et est retourné en Turquie.

– Les allégations faites par le voyageur susmentionné, dont il a parlé dans la vidéo en circulation, sont sans fondement et contraires à la réalité.

Après avoir mené les investigations nécessaires, il s’est avéré que le voyageur était celui qui avait offert l’argent en échange de son entrée au Liban, et tout cela a été documenté par l’appareil de sécurité de l’aéroport à travers des caméras de surveillance.