SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le ministère des Affaires étrangères répond aux contre-vérités

En réponse à la déclaration d’Al-Jadeed concernant le contrat signé avec Y B, qui a effectué le transfert direct des bureaux de vote à l’étranger, et pour clarifier les erreurs contenues dans le reportage, le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés tient à préciser que « le contrat a été signé avec la société concernée conformément aux règles et règlements en vigueur, c’est-à-dire après l’approbation de l’ISC, qui a exercé sa supervision financière et juridique appropriée, et du Conseil des ministres, qui a autorisé le contrat concerné après avoir vu le dossier complètement ».

Elle a ajouté: « Le ministère a mené une enquête sur les prix entre plusieurs offres pour les entreprises et était basée sur la meilleure offre en termes de services fournis ou en termes de prix requis, et il n’a pas été possible de mener un processus d’appel d’offres détaillé en raison du délai limité à partir du début du processus électoral à l’étranger et de la nécessité de procéder aux préparatifs logistiques, non pas parce que le ministère n’était pas au courant de la date imminente des élections comme indiqué dans le rapport, mais parce que la loi ouvrant la disposition supplémentaire exceptionnelle pour le financement du processus électoral à l’étranger et à l’intérieur n’a été émise que Le 5 avril 2022, le ministère n’a eu d’autre choix que de prendre la voie la plus courte, que ce soit pour le contrat avec DHL (déplacement des urnes d’avant en arrière) ou avec Y B, sinon l’organisation du processus électoral à l’étranger dans son ensemble aurait été impossible, surtout avec le nombre de jours fériés au cours du mois précédant les 6 et 8 mai.

« Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés revient pour réitérer sa pleine confiance dans la bonne organisation du processus électoral à l’étranger avec les normes les plus élevées et avec les meilleures conditions financières, réglementaires et logistiques, et n’hésitera pas à répondre à toutes les demandes ou allégations qu’il a adoptées dès le premier jour la norme de transparence absolue devant l’opinion publique locale et internationale car il n’a que la réussite qu’il se vante d’ajouter à son équilibre », conclut le communiqué.