SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

Le ministère public a répondu à Wadih Akl dans le dossier des « Transferts suisses »

Le ministère public libanais a précisé dans un tweet, que les enquêtes sur l’affaire des transferts suisses au Liban sont les plus avancées parmi les autres enquêtes étrangères, et c’est sur le même sujet.

Afin d’éviter de répandre de fausses informations, le ministère public a rappelé l’avocat Wadih Akel, que l’article 39 (étiquette de l’avocat) exige que l’avocat s’abstienne d’utiliser tout moyen de communication pour s’exprimer dans les affaires, et cela devant la justice.

L’avocat Wadih Aqel a tweeté sur son compte personnel twitter : « Les enquêtes externes contre Riad Salameh se poursuivent, alors que la justice libanaise n’a rien fait, pas d’arrestation, de détention ou de confiscation à l’intérieur du Liban. Notant que le Chef de l’Inspection Judiciaire, Berkan Saad, n’a pas encore entendu le Procureur de la République des Discriminations, Ghassan Oueidat, dans le dossier de l’explosion du Port de Beyrouth. »