SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le ministre Ali Hamiyeh a discuté avec l’ambassadeur de France des moyens de reconstruire le port de Beyrouth

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyeh, a reçu, dans son bureau au ministère, l’ambassadrice de France, Anne Grillo, qui était à la tête d’une délégation d’experts spécialisés dans la préparation des études de projets et de leur mécanisme de financement.

M. Hamiyeh s’est exprimé en disant : « Cette visite intervient, à la lumière des relations bilatérales entre les parties libanaise et française, pour soutenir et renforcer la coopération dans plusieurs domaines, compte tenu de la volonté des deux pays de participer à des projets d’investissement et de bénéficier des expériences acquises au niveau international. »

Il a ajouté : « Les discussions ont porté sur plusieurs sujets liés aux ports de Beyrouth, Tripoli, Sidon, le transport conjoint et les chemins de fer, en particulier que les Français ont une bonne expérience dans les chemins de fer et le transport conjoint et la possibilité d’obtenir des bus comme un cadeau à la lumière de la détérioration de la situation en termes de crise de l’essence et la nécessité de sécuriser et d’activer le transport public et l’étendue de la possibilité de contribuer, soit par BOT ou PPP méthode pour l’achèvement de l’autoroute de Khaldeh – Sayyad – Port de Beyrouth et de le relier à Tabarja via un pont maritime.

Il a poursuivi : « L’ambassadrice Grillo a exprimé le désir de son pays de fournir des expériences pratiques afin de réaliser des études appropriées pour la reconstruction du port de Beyrouth et de son système de gestion. »

Il a estimé que « la réunion a été très productive », soulignant que « le port de Beyrouth est un élément vital qui relie l’Orient à l’Occident ».

Il convient de noter qu’une délégation du port de Marseille a visité le port de Beyrouth dans la matinée, et a été informée du lieu de l’explosion et de l’emplacement des décharges.

Ensuite, une réunion a eu lieu avec l’administration portuaire, et ils ont discuté du renforcement des cadres de coopération entre les deux ports et de leur amélioration et du développement des ports par le biais d’un accord de coopération préliminaire.