SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Le ministre de la Défense: Il n’y a pas d’alternative pour le Liban à l’étreinte arabe

Le ministre intérimaire de la Défense nationale, Maurice Sleem, a affirmé que « le Liban recherche les meilleures relations avec les pays du Conseil de coopération du Golfe, car il n’a pas d’alternative à l’étreinte arabe, et il a toujours été le baiser des pays arabes ».

Lors d’une rencontre avec le chargé d’affaires de l’ambassade de l’Etat du Koweït au Liban, Abdullah Suleiman Al-Shaheen, en visite protocolaire, Selim a souligné les « profondes relations fraternelles qui unissent le Liban et l’Etat du Koweït ».

Appréciant « la position permanente du Koweït, en tant qu’émir, gouvernement et peuple, aux côtés du Liban, en particulier dans les circonstances difficiles que traverse le peuple libanais ».

A son tour, Shaheen a souligné la « profondeur des relations historiques entre le Liban et le Koweït », soulignant que « ce qui affecte le Liban nous affecte tous », espérant de meilleures relations entre les deux pays.

Salim a été informé par le ministre intérimaire des personnes déplacées, Essam Sharaf El-Din, des résultats de sa visite en Syrie et des entretiens qu’il a eus avec des responsables syriens dans le cadre du plan en cours d’élaboration pour le retour des déplacés syriens. à leur pays.

Sharaf El-Din a évoqué « l’atmosphère positive qu’il a ressentie en termes d’installations que l’État syrien a montré sa volonté de fournir pour le retour des déplacés, sans plafonner le nombre de rapatriés ».

Et que les responsables syriens ont affirmé qu’ils étaient prêts à organiser le chemin du retour de leurs citoyens dans leur pays et à fournir tout le nécessaire pour ce retour.