SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le ministre de la santé : Le Liban doit trouver un accord avec le Fonds monétaire international

Le ministre de la Santé, Firas Abyad a déclaré que le Liban doit parvenir à un accord avec le Fonds monétaire international et mettre en œuvre des réformes pour pouvoir bénéficier du soutien des donateurs.

Dans une interview accordée à Reuters, Abyad a prévenu que la crise se poursuivait et se prolongeait sans solutions.

De son côté, le directeur des soins médicaux au ministère de la Santé, Joseph Helou, a également confirmé à l’agence que les hôpitaux privés, qui étaient considérés à une époque comme un centre régional de traitement médical, représentaient 80 % des institutions médicales et des services de santé avant la crise, mais qu’aujourd’hui, de nombreuses personnes n’en ont plus la possibilité, et ils se dirigent maintenant vers les hôpitaux publics.

Il a souligné que le ministère couvrait les factures de soins médicaux pour environ 50 % de la population avant la crise, mais qu’à présent, environ 70 % des citoyens demandent de l’aide, ce qui a imposé des pressions supplémentaires sur le budget du ministère.

Helou a expliqué que le budget du ministère en dollars était équivalent à 300 millions de dollars avant la crise, mais qu’il est maintenant équivalent à 20 millions de dollars après l’effondrement de la livre libanaise.