SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Le ministre de la Santé met en garde … « Omicron se répand dans tout le Liban » !

Le ministre de la Santé, le Dr Firas Al-Abyad, a visité le City Mall, Nahr Al-Mot, où le marathon de vaccination contre le virus Corona a commencé, depuis ce matin, dimanche.

Après une visite des différents halls, Al-Abyad a prononcé un discours dans lequel il a souligné que « récemment, nous avons remarqué que le nombre d’infections par le virus Corona a commencé à augmenter et que les conditions hospitalières sont devenues difficiles, donc le ministère de la Santé s’est concentré dans son plan sur l’activation du plan de vaccination et sa distribution pour inclure toutes les terres libanaises, et le marathon qui a eu lieu ce week-end a réussi par tous les standards. »

Il a ajouté : « Le nombre de citoyens qui se sont rendus dans les centres a augmenté de manière significative, et nous espérons qu’il restera élevé au cours de la semaine et dans les campagnes à venir, et ici nous devons confirmer que le succès de la campagne est dû aux grands efforts déployés dans tous les centres de vaccination, comme dans les hôpitaux gouvernementaux ou privés ou les centres approuvés, comme le Centre de la Croix-Rouge dans le City Mall, qui est le plus grand centre de vaccination au Liban, qui a vacciné plus de deux mille citoyens hier et aujourd’hui, le chiffre a atteint près de trois mille. »

Et il a rendu hommage à la Croix-Rouge libanaise, qui « a poursuivi tout ce que nous avons fait depuis le début de Corona, que ce soit en transportant les patients ou dans les campagnes de vaccination, et c’est ce qui nous fait espérer atteindre une grande immunité collective de la société et protéger notre société. »

Aussi, il a déclaré : « Dans le passé, le nombre des personnes vaccinées était de 17 000 ou 18 000, hier nous avons atteint 35 000, aujourd’hui nous avons jusqu’à présent atteint 24 000, et les chiffres vont augmenter, et l’objectif principal reste d’atteindre une immunité collective pour la protection de la société »

En ce qui concerne Omicron, il a déclaré : « Nous avons confirmé la présence de deux cas, et il y a plus de six cas que nous essayons de confirmer par le biais de laboratoires, en coopération avec l’Organisation mondiale de la santé, et il est clair que l’Omicron se propage dans tout le pays, mais toutes les études confirment que le vaccin fournit un taux de protection élevé, et cela nécessite une rapidité dans la prise du vaccin, car la situation des hôpitaux est difficile. »

De plus, il a souligné que « le pourcentage élevé des personnes en soins intensifs n’est pas vacciné, que ce soit au Liban ou dans tous les pays du monde. »

Sur la possibilité d’une fermeture complète, il a répondu : « Avec la demande croissante du vaccin, nous espérons que nous n’arriverons pas à cela, car le pays ne le supporte pas, ni psychologiquement, ni socialement, ni économiquement, ni éducativement, mais la décision finale reste pour la situation épidémiologique, qui j’espère ne se développera pas. »