SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Le ministre de la Santé : Une nouvelle vague de « Corona » est arrivée au Liban

Le ministre de la Santé publique du gouvernement intérimaire, Firas Abyad, a présenté les indicateurs épidémiologiques relatifs à l’épidémie de Corona, enregistrée au Liban, qui montrent une augmentation du nombre d’infections, comparable à ce qui est observé dans les pays voisins et dans divers pays du monde.

Lors d’une conférence de presse tenue au ministère de la Santé publique, Abyad a annoncé que « les équipes de surveillance épidémiologique du ministère de la Santé publique ont enregistré une augmentation du taux quotidien des infections à cent huit (108) cas, contre moins de quarante cas par jour au stade précédent. Le taux d’examens positifs a également augmenté à 12,7%, après avoir varié entre 5,5% et 6% au début du mois de décembre dernier. Quant au nombre de patients dans les hôpitaux, il s’agit de soixante et onze malades de Corona, dont dix-sept sont en soins intensifs et quatre sont sous respirateur. »

Le ministre de la Santé publique a déclaré : « Il est clair qu’une vague de Corona a atteint le Liban, en conjonction avec l’augmentation du taux de contact pendant la période des fêtes, et la forte probabilité d’infection pendant la saison hivernale. La situation est toujours sous contrôle, et nous nous attendons à ce que le nombre de personnes infectées diminue ultérieurement, comme cela s’est produit lors des vagues précédentes. »

Abyad a cité les mesures du ministère de la Santé publique, expliquant qu’elles « tiennent compte de l’augmentation des infections coronaires et grippales, qui ont été très actives cette saison et enregistrent un nombre élevé de cas dans notre société. Les mesures sont les suivantes : »

« -Maintenir le programme de surveillance épidémiologique au plus haut niveau de préparation pour suivre la réalité épidémiologique et son évolution. »

« -Le ministère de la Santé publique a fourni des tests PCR dans un grand nombre d’hôpitaux et de laboratoires gouvernementaux à un coût réduit (cent cinquante mille livres libanaises). »

« -La demande aux hôpitaux gouvernementaux et privés d’augmenter leur niveau de préparation et de rééquiper un certain nombre de services qui avaient été désignés pour Corona et qui ont finalement été fermés. »

« -L’obtention du vaccin, sachant que le ministère de la Santé publique a obtenu un don français du nouveau vaccin bivalent, qui assure une double protection contre l’Omicron et l’ancien mutant. L’invitation est adressée aux personnes les plus vulnérables parmi les personnes âgées et celles qui ont des maladies incurables et immunitaires pour obtenir le vaccin, notant que le ministère, en coopération avec la Croix-Rouge libanaise, avait mené une campagne de vaccination dans diverses maisons pour personnes âgées contre les épidémies de Corona et de choléra. »

Quant aux institutions, Abyad a expliqué que « le ministère a demandé aux établissements de santé de réexaminer les mesures préventives suivies avec leurs travailleurs et la nécessité pour eux de recevoir les vaccins corona et antigrippaux dans le but d’augmenter le taux de protection requis pour les patients qui se rendront dans ces établissements. »

Il a souligné qu’ « il n’y a pas de tendance à fermer les établissements d’enseignement à l’heure actuelle, tout en gardant la situation sous surveillance. De même, en ce qui concerne l’aéroport, où il apparaît, après des rencontres avec l’Organisation mondiale de la santé, qu’il n’est pas nécessaire actuellement de procéder à de nouveaux examens PCR, à condition de revoir la question si des changements interviennent dans la réalité épidémiologique et si de nouvelles mutations apparaissent. »